(Aller à l'accueil)

In section : Actualités du réseau

Êtes-vous éligible ?

Testez votre éligibilité Numro d'appel local

Vous êtes dans : Le haut débit pour tous > Actualités du réseau > Retrouver toutes les publications concernant le réseau > Très haut débit à Saint Thonan : L’entreprise Cogédis Fidéor témoigne

Très haut débit à Saint Thonan : L’entreprise Cogédis Fidéor témoigne

Grâce au déploiement d’un tronçon de fibre optique par le Conseil général du Finistère le long de la RN 12, les communautés de communes des abers, de Landerneau-Daoulas et de Lesneven Côte des Légendes ont pu investir, avec l’aide du conseil régional et des fonds européens, pour proposer du très haut débit aux entreprises présentes dans les zones d’activités économiques situées entre Kersaint Plabennec et Plouédern.

Opérationnel depuis l’automne, 12 entreprises se sont déjà abonnées aux services proposés grâce au très haut débit. Les élus des collectivités concernées et du Conseil général ont souhaité aller à la rencontre d'une entreprise qui a franchi le pas de la fibre optique pour se rendre compte des avantages de ce nouveau service proposé aux entreprises. L'entreprise COGEDIS dont le siège est situé sur la ZA de Croas ar Neizic à Saint Thonan témoigne.

Pour cette entreprise spécialisée dans l’expertise comptable et qui possède 87 agences en France, le très haut débit est vital pour son développement. En effet, la mise en place de deux liens de 10 et 40 Mbit/s leur a permis de répondre à la croissance du trafic de données de 20% en 2013. Les services rendus possibles par le très haut débit génèrent des économies d’argent, de papier et de temps car il réduit les déplacements pour des réunions de travail et permet la formation à distance. Par ailleurs, la garantie récente d’un très haut débit sans limite à Saint Thonan permet d’y maintenir le siège et d’y créer des emplois tout en favorisant le développement de l’entreprise au niveau national avec l’assurance de pouvoir travailler en réseau et en sécurité avec toutes les agences. Les responsables de l’entreprise précisent également qu’ils ont pu négocier une baisse de 15% de leur contrat avec les opérateurs télécom du fait que la fibre optique appartienne aux collectivités, ce qui crée un contexte de concurrence.

L’entreprise a enfin indiqué aux élus qu’il était important que leurs clients, les entreprises et notamment les agriculteurs puissent également bénéficier à terme du très haut débit. C’est bien ce que prévoit le programme Bretagne Très Haut Débit.

Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora