(Aller à l'accueil)

Êtes-vous éligible ?

Testez votre éligibilité Numro d'appel local

Vous êtes dans : Le haut débit pour tous > Lettres d'informations > N-1 > Le réseau Penn ar Bed Numérique...

Le réseau Penn ar Bed Numérique...

Un Réseau d’Initiative Publique et solidaire de tous les finistériens

Face à la carence de l'initiative privée, le Conseil général du Finistère a décidé, comme la loi le permet à toutes les collectivités, d'intervenir dans le domaine des communications électroniques pour assurer l'accès à Internet Haut-Débit à tous les finistériens.

L’infrastructure construite pour le réseau Penn ar Bed numérique appartiendra au terme des 6 ans du partenariat au Conseil général du Finistère.

Ce réseau sera loué à l'ensemble des opérateurs de télécommunication souhaitant étendre ou développer leurs services sur le département, dans des conditions encadrées permettant aux finistériens de bénéficier de prix de marché, soit un maximum de 30 € par mois pour le service de base.

Résorber la fracture numérique sur nos territoires

Dans le cadre de sa politique de soutien au développement des infrastructures et usages du numérique, le Conseil général, face à la carence de l’initiative privée, a contracté en mars dernier un partenariat Public Privé avec le groupement d’entreprises Axione-ETDE.
Ce contrat, conclu pour 6 ans, comprend le financement, la conception-réalisation ainsi que l’exploitation technique et la commercialisation d’un réseau numérique Haut-Débit. Ce choix s’est fait au terme d’une mise en concurrence d’une durée de 10 mois, avec un dialogue compétitif, ce qui garantit un choix particulièrement sélectif et un projet abouti avec l’opérateur retenu.

40 000 foyers privés de haut-débit à ce jour

Le département du Finistère présente une multitude de zones où des foyers finistériens n’ont pas le confort minimal d’utilisation d’Internet voire aucune possibilité d’y accéder. Ce sont des zones dites respectivement «blanches» ou « grises ». Elles représentent en Finistère environ 40 000 foyers.

Les objectifs fixés par le Conseil général :

  • couvrir 100% de la population et du territoire finistérien avec un accès Internet Haut-Débit à 2 mégabits par seconde.
  • préparer l’arrivée du Très Haut-Débit sur le territoire départemental, dans le cadre des réflexions engagées sur des Schémas Directeurs d’Aménagement Numériques.

La mise en place d’un réseau de collecte en fibre optique de 238 kilomètres permettra de favoriser l'irrigation de chacun de nos Pays.

Un infrastructure adaptée et concertée

Dès la signature du contrat en mars 2010, le Conseil général et son opérateur Axione-ETDE, ont souhaité rencontrer et dialoguer avec les communes et les intercommunalités pour présenter les infrastructures retenues et leurs implantations prévisionnelles.
L’implantation de stations émettrices Wimax sur des équipements existants (points hauts) est principalement recherchée. La carte définitive du réseau sera finalisée avant l’été, pour un démarrage effectif des travaux et installations dans la foulée.

Pour répondre pleinement à ces objectifs, l’infrastructure déployée s’appuie principalement sur deux technologies :

 

  • Le Wimax avec l’aménagement de 59 points hauts,
  • Le NRA ZO (Noeud de Raccordement Abonné en Zone d’Ombre).

Le satellite sera mobilisé en complément pour desservir les foyers situés dans les hameaux inaccessibles par les technologies Wimax et NRA ZO.
Le réseau Penn ar Bed numérique développera également 238 km de fibre optique notamment pour alimenter les stations Wimax et NRA ZO.

 

... un bouquet de technologies adapté aux situations du territoire "

Le réseau Penn ar Bed numérique repose sur différentes technologies, afin de pouvoir répondre à toutes les situations, dans la recherche du meilleur coût densité/population.

 

  • Le Wimax , technologie majoritairement retenue, permet d’accéder aux habitations par ondes radio. Cette technologie est utilisée partout en Europe et dans le monde.
    Le déploiement d’un réseau Wimax permet de couvrir des territoires dans des conditions économiques favorables , car il n’est pas nécessaire de dédier un investissement en génie civil ou câblage par habitation.

Le Wimax permet de toucher tous les foyers dans sa zone d’influence avec un débit équivalent quelle que soit la distance d’éloignement du foyer à la station d’émission .

Dans le cas d’un NRA ZO, cette couverture n’est pas équivalente pour l’ensemble de la population qui lui est rattaché.
C’est de plus une solution économe en infrastructures : le rayon d’action des stations Wimax permet de limiter le nombre d’implantations de points hauts.

 

  • Le NRA ZO (Noeud de Raccordement Abonné en Zone d’Ombre) est une technologie filaire qui permet l’extension du réseau ADSL. La solution proposée par le NRA ZO est de diminuer la distance entre le central téléphonique et le sous répartiteur, «en rapprochant» les équipements des utilisateurs. Cependant, il est possible que malgré la mise en place d’un NRA ZO, certains abonnés n’aient pas d’accès à l’ADSL, leur éloignement géographique étant encore trop important. Une solution de raccordement par technologie Wimax et satellite est toujours possible.
  • La fibre optique : constituera un réseau de collecte pour alimenter les stations Wimax et les NRA ZO.
  • Le satellite : Il sera mis en place en complément de l’offre Wimax et NRA ZO.

Axione est un des leaders sur le marché des Réseaux d’Initiative Publique, avec la mise en oeuvre de projets particulièrement emblématiques : Limousin, Ardèche/Drôme, Loire, Sarthe, Maine-et-Loire, Hautes-Pyrénées, Nièvre...

Axione opère 14 Réseaux d’Initiative Publique (12 en Délégation de Service Public et 2 en Contrat de Partenariat).

Enregistrer en PDF Envoyer cette page par courriel Haut de page

eZ Publish © Inovagora